Communiqué de presse du 9 avril 2014

Communiqué de presse du 9 avril 2014

 

Suite à la disparition du ministère de la Santé le 2 avril dans l’intitulé des portefeuilles ministériels et sa réapparition aujourd’hui ainsi que le discours de politique générale du 8 avril, le Collectif NB3NP ne peut que constater que la politique  « de bonne gouvernance » du système de santé français continuera sur la voie de la rentabilité et de la marchandisation.

Cette politique que le Collectif NB3NP dénonce  est responsable de dysfonctionnement grave dans le système de soins mettant en danger les patients et les soignants.

Le Collectif NB3NP reste en alerte quant aux mesures qui seront prises par les autorités de tutelles et l’impact de celles-ci en matière de santé publique, d’égalité d’accès aux soins, de  qualité et de  sécurité des soins.

Le Collectif NB3NP invite les soignants et les usagers à la plus extrême vigilance.

Ne laissons pas la filière soignante être sacrifiée sur l’autel de la rentabilité!

 

Collectif NB3NP

 

 

 

Communiqué de presse du 9 avril 2014

Voir le communiqué en PDF

Communiqué de presse du 9 avril 2014