Menace sur les ratios soignants/patients en psychiatrie et en dialyse , le ministére risque d’ouvrir la boite de Pandore !

Communiqué du 14 septembre 2014

Une étude sur la charge de travail des infirmières et sur leur niveau de qualification dont les résultats ont été publiés par la revue scientifique « The Lancet » en février 2014, met en évidence qu’à chaque patient supplémentaire par infirmièr(e) correspond une hausse de 7 % du risque de mortalité pour le patient et qu’à chaque augmentation de 10 % de la proportion d’infirmièr(e)s qualifié(e)s niveau licence cela se traduit par une baisse de 7 % de la mortalité.
Le Collectif NB3NP depuis sa création milite pour l’établissement d’un ratio minimal nombre de soignants/nombre de patients et pour le renforcement de la formation des soignants afin de permettre d’améliorer la sécurité et la qualité des soins prodigués aux patients.
Or  nous apprenons avec stupeur que le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé pourrait remettre en cause les ratios déjà existants sous la pression du lobby de la fédération de l’hospitalisation privée, entreprise à but lucratif, et ceci au mépris de la sécurité des patients.
Nous ne pouvons que mettre en garde contre cette dérive qui aura un impact certain sur les conditions de travail du personnel soignant qui sont déjà intenables et sur les risques accrus de mortalité pour les patients .

Stop à l’industrialisation de la santé !
Stop au tout rentabilité !
Soignants surchargés , patients en danger !

Ni bonnes Ni nonnes Ni pigeonnes

Collectif NB3NP

affiche loi se santé nb3np.pub  version 5.pub faites vous aider.pub avec T2A.pubVersion morgue.pub surchargé